Justice climatique : de l’éveil à l’action
gousse-lessard

Conférence-midi 4 (3 novembre)

Impacts des changements climatiques sur le bien-être psychologique : le cas de l’écoanxiété

Nous vivons une crise socioécologique sans précédent, les changements climatiques étant l’une de ses manifestations les plus connues. Ces bouleversements représentent un défi important pour la santé mentale et le bien-être des individus et des communautés. Parmi les impacts associés à cette crise se retrouve l’écoanxiété. Colère, tristesse et impuissance caractérisent cette peur d’un avenir peu enviable. Malgré tout, certaines personnes choisissent de s’engager activement au sein de leurs collectivités. Comment transformer notre détresse en moteur d’action pour la planète? Après une brève introduction au domaine de la psychologie environnementale, un tour d’horizon du phénomène de l’écoanxiété sera présenté. Par la suite, diverses stratégies de régulation et d’adaptation pour mieux y faire face seront abordées, ainsi que quelques pistes d’intervention. Finalement, une réflexion sur l’action écosociale vous sera proposée. 

 

Notes biographiques :

Professeure associée à l’Institut des sciences de l’environnement (ISE), Anne-Sophie Gousse-Lessard se spécialise en psychologie sociale et environnementale. Ses travaux de recherche portent notamment sur les processus motivationnels sous-tendant l’action écosociale et sur les impacts psychosociaux des changements climatiques. Elle s’intéresse particulièrement à l’écoanxiété, à la mobilisation citoyenne et aux enjeux de mobilité durable dans une perspective de transition socioécologique. En plus de ses nombreuses collaborations de recherche, Anne-Sophie est agente de recherche au Réseau Inondations InterSectoriel (RIISQ), chargée de cours (UQAM) et blogueuse pour le média Unpointcinq.

 

 

avatar mx-auto white

Anne-Sophie Gousse-Lessard
Ph.D., professeure associée, Institut des sciences de l’environnement de l’UQAM